we sign it - Nous voulons une métropole de Lyon Zéro Déchet !

Nous voulons une métropole de Lyon Zéro Déchet !

Elections métropolitaines 2020, l'heure d'une Métropole de Lyon Zéro Déchet !

Nous pensons fermement qu'une réduction d'au moins 50% de nos déchets incinérés est possible si un programme zéro déchet est mis en place sur le territoire de la Métropole !

Citoyen-nes : mobilisons-nous pour soutenir le retour de la consigne, des solutions pour les biodéchets, le soutien de la vente en vrac, la création d'emplois non délocalisables ...

Citoyen-nes !

Vous n'êtes pas sans le savoir : en mars 2020, nous élirons nos maires, mais aussi (c'est une première !), nos conseiller-ères métropolitain-es !

Ce seront eux/elles qui auront à gérer nos déchets ; ils/elles décideront notamment du sort de nos deux incinérateurs : un investissement à 600 millions d'euros se profile dans les budgets... C'est pourquoi cette élection compte !

A Zéro Déchet Lyon, nous pensons fermement qu'une autre solution est possible : un programme alternatif zéro déchet pour la Métropole.

Nous avons évalué avec des expert-es français-es et européen-nes qu'une réduction d'au moins 50% de nos déchets incinérés est possible si la Métropole s'engage dans une véritable politique de prévention !

Réduire nos déchets à la source, pour réduire le besoin en incinération et en enfouissement. Ce programme est synonyme d’une baisse des coûts de rénovation des incinérateurs, de la création de milliers d'emplois et de l’essor de l'économie circulaire, sociale et solidaire. C’est une réponse nécessaire aux enjeux écologiques actuels et à venir.

Un programme zéro déchet, un virage qualitatif pour tou-tes sur la Métropole de Lyon, ça vous intéresse ? De nombreuses villes françaises et européennes ont déjà eu l'audace et le courage de se lancer et les retours positifs sont nombreux !

Pour Zéro Déchet Lyon c'est donc l'opportunité unique de proposer aux futur-es élu-es un scénario zéro déchet, rédigé en collaboration avec une quinzaine d'acteurs-trices locaux, entrepreneurs et associatifs, afin de mettre en avant des axes et solutions réalistes. Ce scénario sera remis fin janvier 2020 aux candidats. Il couvre les thématiques suivantes :

- Mettre en place une solution pour les biodéchets : près d’1/3 de nos ordures résiduelles sont des biodéchets qui partent en fumée dans les incinérateurs ! Autant de matière gâchée dont nos sols ont désespéremment besoin...

- S'attaquer au gaspillage alimentaire en triant les biodéchets dans les cantines et les administrations publiques, en redistribuant les denrées non consommées, en réorganisant le volume des commandes...

- Refuser le plastique et les emballages jetables : 5g (soit une carte bleue), c'est la quantité de plastique que nous ingérons chaque semaine ! Il est temps d'agir en encourageant le retour à la consigne du verre et la vente en vrac, en limitant le recours au jetable dans l'événementiel etc...

- Adopter la tarification incitative en incitant les usagers (citoyen-nes, commerçant-es, entreprises) à réduire leur production de déchets avec une taxe basée sur la quantité/le poids/le volume généré. Selon l'ADEME, la mise en place de la tarification incitative permet de réduire, en moyenne, de 41% la quantité d'ordures ménagères résiduelles produites et d'augmenter de 40% la collecte des déchets triés !

- Soutenir le réemploi, la réparation, la réutilisation et l'économie circulaire en multipliant les zones de dons, les ressourceries, les déchetteries inversées, etc. Ce secteur est en plein essor et est synonyme d'insertion professionnelle et sociale ! Cela permettrait de créer au moins 4 600 emplois locaux et non délocalisables..

- Poursuivre une politique favorable aux textiles sanitaires réutilisables (couches lavables, lingettes, protections hygiéniques etc.) en sensibilisant, informant et soutenant les alternatives. En France, 3 milliards de couches jetables sont commercialisées chaque année (soit 750 000 de déchets qui mettront 500 ans à se dégrader).

- Agir pour transformer les commandes publiques en anticipant les achats, en favorisant des alternatives durables et écologiques, et en banissant certaines pratiques (tout jetable par exemple)

- Limiter les déchets du BTP en généralisant l'éco-conception, en soutenant des alternatives de récupération et de revalorisation et en créant un label sur les chantiers durables. 71% des déchets produits en France sont issus du secteur du bâtiment et des travaux publics (soit 245 millions de tonnes) !

Et vous citoyen-nes, que pouvez-vous faire à votre échelle ?

Signer cette pétition citoyenne est le moyen de démontrer aux candidat-es la nécessité de construire un meilleur cadre de vie et d'apporter une réponse politique à la hauteur des enjeux écologiques.

Nous comptons sur vous pour la signer et la diffuser massivement autour de vous !

Signer

Diffusez auprès de votre entourage